© 2019 Regroupement des éco-quartiers

Phase 4 :

Célébrer la ruelle

​​En bref 

Inaugurer le projet par la tenue d’un événement rassembleur et convivial !

Célébrer la ruelle ! 

 

La cérémonie d’inauguration

Le comité de ruelle et l’éco-quartier organisent l’inauguration de la ruelle verte, à laquelle sont invités les citoyens riverains, les partenaires, les élus et, le cas échéant, les médias. Les détails de l’inauguration doivent être transmis rapidement à l’arrondissement afin de déterminer si un permis d’événement sur le domaine public doit être remis. Idéalement, le panneau « Ruelle verte» sera dévoilé à l’inauguration.

Garder sa ruelle verte vivante

Un des grands défis des ruelles vertes est le maintien de la mobilisation. Dans certaines ruelles, la question ne se pose pas. La communauté s’est approprié l’espace, et des liens durables se sont tissés. Ailleurs, le départ d’un leader ou la fatigue du comité se font sentir. Dans une ville comme Montréal, où 45,9% de la population déménage au moins une fois sur une période de 5 ans, les efforts pour faciliter la création de liens entre les riverains semblent effectivement nécessaires (Ville de Montréal, 2014).


En plus de permettre la bonification de ruelles dans le cadre de la phase 2, les arrondissements peuvent appuyer la tenue d’activités dans les ruelles et faire un suivi personnalisé avec chacun des comités annuellement. Ce suivi permet de maintenir à jour la liste des contacts, notamment.


L’arrondissement peut aussi mandater son éco-quartier pour organiser des activités.

Par exemple :

  • Activités physiques dans les ruelles ;

  • Activités d’éducation relative à l’environnement dans les ruelles ; 

  • Corvées de nettoyage et d’entretien des végétaux ;

  • Fêtes de ruelles ;

  • Autres.

Dans certains quartiers de Montréal, les éco-quartiers ont formé des communautés de ruelles vertes, afin de réunir les leaders des différents comités. Ces réunions permettent aux uns et aux autres d’apprendre à se connaître et à mettre en commun des ressources dans le but de maintenir la mobilisation et de bonifier continuellement les ruelles vertes existantes.

 

En plus de rencontres annuelles en personne, ces communautés partagent des informations et utilisent à bon escient les réseaux sociaux. Il existe aussi à Montréal une communauté d’ami.e.s des ruelles vertes. Des initiatives citoyennes sont nées de leur implication, comme les Journées des ruelles vertes, qui en sont à leur cinquième édition en 2018.